SONOTHERAPIE

La sonothérapie part du fait que tout est vibration. De la minuscule molécule à l’Univers lui-même. Les vibrations émettent des sons que l’oreille humaine ne perçoit pas toujours, mais que le corps humain absorbe. Les sons entendus consciemment ou inconsciemment ont le pouvoir d’influencer les systèmes endocriniens, nerveux et immunitaires. Le principe de base de la sonothérapie est le concept de résonance, qui consiste en la fréquence vibratoire des éléments. Chez l’homme, chaque organe, cellule, os, tissu, liquide et champ électromagnétique entourant le corps à une fréquence vibratoire. Lorsque nous ne sommes pas en résonance avec une partie de notre corps, notre environnement ou un événement extérieur, certaines vibrations deviennent dissonantes et donc malsaines. La pratique de la sonothérapie vise à rétablir les fréquences harmonieuses du corps par des sons thérapeutiques afin de trouver un espace de paix intérieure.

LA SONOTHERAPIE AGIT SUR LA MATIÈRE

La médecine traditionnelle a toujours inclus l’utilisation des sons dans son approche. Ces dernières années, la science, à son tour, s’est intéressée à l’influence des fréquences vibratoires des sons sur le corps humain. N’oubliez pas que le son fait vibrer les éléments naturels tels que l’air et l’eau. Les fréquences sonores auraient donc une influence sur le corps, en particulier sur l’eau dont nous sommes composés à plus de 80%. Les découvertes de Masaru Emoto sur l’eau ont également illustré la réaction des molécules d’eau aux vibrations et aux sons. La structure harmonique du son projeté sur la matière créerait des liens et la ferait vibrer. La structure de l’eau s’organiserait de façon unique en fonction des sons, de la parole et des pensées qui lui sont apportés. Le son résonnerait de la même manière dans notre corps que dans l’eau  en induisant des changements au niveau moléculaire. En modifiant les fréquences sonores externes, nous pouvons déclencher la modification de nos fréquences internes par un processus de synchronisation. Ce processus, communément appelé “déclenchement”, peut être appliqué aux battements du cœur, à la respiration et aux ondes cérébrales. L’énergie du son a donc le pouvoir de dénouer les nœuds physiques, émotionnels et psychiques en harmonisant le métabolisme.

RÉTABLIR L’HARMONIE DES FRÉQUENCES DU CORPS

Lorsqu’une partie du corps humain cesse de vibrer harmonieusement, c’est tout le corps qui est affecté. La sonothérapie permet au corps et à l’esprit de retrouver toute leur vitalité en rétablissant leurs fréquences naturelles. Elle consiste à appliquer différentes fréquences et sons thérapeutiques autour du corps en chantant ou en utilisant divers outils, tels que des diapasons, des bols tibétains, des bols en cristal de quartz, des tambours, des flûtes ou des hochets. Elle peut être un complément naturel à différentes thérapies telles que le reiki, le yoga, la réflexologie, le massage, la méditation et l’acupuncture et surtout l’ostéopathie énergétique (méthode OEV®). Le silence est la polarité inverse du son. L’espace sacré. Temps mort permettant au praticien d’absorber l’effet thérapeutique du son. Il est aussi important que le son lui-même. Au-delà de la simple écoute, le son d’un bol de cristal est ressenti. Il permet à l’auditeur de s’immerger dans un havre de lumière à haute fréquence. Lorsque la fréquence naturelle du corps humain est perturbée, les vibrations profondes du bol de cristal permettent aux organes concernés de retrouver leur pleine puissance, leurs fréquences naturelles, c’est-à-dire de s’harmoniser ou de se “syntoniser” à nouveau, comme peuvent le faire les instruments de musique.

MANIFESTER LE CHANGEMENT

La relation et l’engagement sont nécessaires à la cohérence de la thérapie. La fréquence sonore est porteuse d’énergie, mais l’intention du praticien aura également un impact sur le résultat. La même fréquence émise avec des intentions différentes produira des résultats différents. Lorsque la fréquence sonore se combine avec la force de l’intention, des résultats positifs deviennent possibles. La transformation intérieure est également renforcée par le travail de vocalisation, de visualisation ou de postures. La parole, l’écriture et l’imagerie mentale sont de puissants alliés pour manifester l’énergie qui est invoquée.

DÉCOUVREZ LA METHODE OEV

Cette thérapie énergétique inspirée de l’ostéopathie crânienne   est une thérapie informationnelle, ni manipulative ni invasive et sans effets secondaires.  Notre sphère crânienne sert de récepteur et nous donne les informations provenant du corps.  C’est une lecture digitale de nos dysfonctionnements.  Le but est de ré- informer, d’adapter, de donner de l’amplitude de mouvement, d’assister l’organisme quand celui-ci en a besoin en utilisant la sonothérapie. Dans La formation OEV® l’utilisation de diapasons thérapeutiques va permettre une action correctrice en profondeur.

FRÉQUENCES DE GUÉRISON

Ce sont des fréquences que de nombreux thérapeutes du son ont trouvé efficaces pour traiter diverses maladies et affections. Ces fréquences sont souvent basées sur des cycles naturels. Par cycles naturels, nous entendons les cycles qui influencent tous les êtres vivants, cycles auxquels nos biorythmes sont accordés lorsque nous sommes en bonne santé – le cycle de 24 heures du Jour de la Terre, le cycle de l’Année de la Terre, les cycles de la Lune et du Soleil. Le son étant mesuré en secondes, toute mesure de cycle peut être convertie en son en augmentant ou en diminuant de nombreuses octaves.

LA GUÉRISON PAR DES SONS

Les sons de guérison sont ceux qui, par résonance, mettent l’auditeur en harmonie avec lui-même, son environnement et les cycles qui construisent son existence.

PRATICIEN EN SONOTHERAPIE

Un sonothérapeute utilise le son de sa voix ou certains outils et instruments pour rétablir l’équilibre physique, émotionnel et psychique. À l’aide du son, il cherche à armoniser les affections physiques telles que les douleurs musculaires, ainsi que les émotions difficiles comme la peur, la solitude, le chagrin, les états dépressifs et le deuil.

…et comment ça marche ?

Selon le Dr. Mitchell Gaynor, directeur de l’oncologie médicale et de la médecine intégrative au Cornell Cancer Prevention Center à New York.

Source

“Si nous acceptons que le son soit une vibration et que nous savons que la vibration touche chaque partie de notre être physique, alors nous comprenons que le son est entendu non seulement par nos oreilles mais aussi par chaque cellule de notre corps. Une des raisons pour lesquelles le son guérit au niveau physique est qu’il nous touche et nous transforme si profondément sur les plans émotionnel et spirituel. Le son peut corriger les déséquilibres à tous les niveaux du fonctionnement physiologique et peut jouer un rôle positif dans le traitement de pratiquement tous les troubles médicaux”. 

Le son reprend rapidement sa place en tant que modalité de guérison prééminente. Utilisée pour la première fois par les anciens, la sonothérapie a connu une période de redécouverte et est maintenant prête à révéler les subtilités de la guérison tant au niveau cellulaire que psychologique.

Les principes fondamentaux d’une saine guérison

Le principe le plus important de la guérison par le son peut être considéré comme la résonance, un mot qui a plusieurs implications. Dans le contexte de la guérison humaine, la résonance peut être décrite comme la fréquence de vibration qui est naturelle pour un organe ou un système corporel spécifique (comme le cœur ou le système respiratoire). Cette fréquence innée est connue sous le nom de résonance primaire.

Au niveau cellulaire, toutes les cellules émettent des fréquences sonores en conséquence de leurs processus métaboliques. De plus, il y a une interaction entre les sons propres des cellules et ceux imposés par l’environnement, y compris les dispositifs de guérison par le son. Le principe de résonance implique l’absorption cellulaire des sons de guérison qui sont introduits et/ou de leurs harmoniques. Dans la guérison par le son, les principes de résonance sont engagés pour ré-harmoniser les cellules qui ont été imprégnées de fréquences perturbatrices. Ces empreintes perturbatrices peuvent être le résultat de substances toxiques, de traumatismes émotionnels, d’agents pathogènes ou d’une exposition prolongée à la pollution sonore.

Que disent les recherches sur les thérapies par les sons?

Grâce à l’essor actuel de la recherche dans ce domaine, l’art ancien de la guérison par le son se développe rapidement pour devenir une science nouvelle et reconnue. Il existe aujourd’hui une masse de recherches sur les bienfaits des ultrasons, notamment leur utilisation pour briser les calculs rénaux et réduire les tumeurs.  En outre, les infrasons et les sons audibles sont désormais reconnus comme ayant d’immenses propriétés de guérison.

Le son agit également sur les canaux ioniques cellulaires pour provoquer une réponse de guérison. Situés à l’intérieur d’une membrane cellulaire, les canaux ioniques sont le moyen par lequel la cellule reçoit la nourriture et communique avec les cellules voisines. Dans les cellules dysfonctionnelles, on pense que certains de ces canaux vitaux sont fermés, ce qui provoque littéralement l’endormissement des cellules. Dans cette hypothèse, le son ouvre les canaux fermés, aidant la cellule à se réveiller et à reprendre un fonctionnement et une réplication normaux.

Phénomènes ondulatoires.

Un autre aspect essentiel de la guérison par le son est la “cymatique”, l’étude des phénomènes ondulatoires, dont le pionnier est le médecin et naturaliste suisse Hans Jenny (1904-1972). Jenny a découvert qu’il pouvait utiliser le son pour animer des poudres, des pâtes et des liquides inertes en des formes fluides et vivantes qui reflètent les motifs que l’on trouve dans la nature, l’art et l’architecture. De plus, tous ces motifs ont été créés à l’aide de simples vibrations d’ondes sinusoïdales (sons purs) dans la gamme audible. Le son crée un motif dynamique de type mandala dans chaque molécule d’eau de votre corps physique et, puisque le corps est composé à 80 % d’eau, l’effet sur l’ensemble de votre système est assez efficace. Ainsi, nous voyons une représentation physique de la vibration, comment le son se manifeste sous forme par le biais de divers matériaux. “Au commencement était le verbe…” prend un tout nouveau sens en regardant ces expériences !

Le son de tous les silences

Comme disent la plupart des discours sur la guérison par la sonothérapie , je commencerai par le fait que nous vivons dans un monde de fréquences, que tout ce qui nous entoure vibre et produit des sons.  Les sons dont nous sommes conscients et dont nous ne sommes pas conscients. Les sons que nous pouvons entendre consciemment constituent la réalité que nous connaissons jusqu’à présent, en fonction de la portée architecturale de notre audition, nous “sonnons le monde à la vie, de manière littéraire”.  Une nouvelle gamme de conscience des sons est ressentie, et les sons non entendus deviennent une part importante de la guérison par le son. L’énergie du son vibre et crée toutes choses.  La réalité de notre univers est constituée d’ondes énergétiques qui vibrent à différentes vitesses. Nos neurones vibrent en fonction de nos schémas de pensée et envoient de l’énergie électromagnétique au monde qui nous entoure.

 ”  La fréquence vibratoire dans laquelle nous opérons attirera une vibration similaire à la nôtre. Le semblable attire le semblable.  Les expériences de notre vie sont le résultat direct de notre état vibratoire, nos schémas de pensée et nos sentiments envoient autour de nous des fréquences qui attireront ce que nous traitons déjà. “

La matière est faite d’une structure moléculaire et d’un espace, comme l’ont dit nos scientifiques (et les anciens sages des traditions védiques et bouddhistes), aucun objet n’est vraiment solide, mais plutôt il vibre à différentes vitesses et fait apparaître l’objet comme solide. Les objets sont constitués d’atomes et de quarks qui vibrent à des vitesses différentes donnant une impression de solidité.

 En étant conscient de ce fait, nous développons tous ce que j’appelle la troisième oreille. La conscience est le point de départ de toutes les transformations.

Notre monde est un monde d’échange d’énergies vibratoires, de sons.

En science quantique, on dit que notre observation affecte l’objet observé, elle interagit avec nos désirs. L’observation affecte la réalité. Dans une expérience contrôlée, les chercheurs ont démontré comment un faisceau d’électrons est affecté par l’acte d’être observé. Notre influence sur notre réalité est sans limite. Les particules peuvent également se comporter comme des ondes, des sons.

 Notre signature vibratoire est le champ électromagnétique de ce que nous sommes, corps, esprit et âme. Cette énergie vibratoire qui est la nôtre va attirer une énergie similaire à la nôtre. Lorsque nous tapons sur un diapason à proximité d’un autre du même ton, les deux vibreront, c’est ce qu’on appelle la loi de la résonance. Notre expérience est en corrélation avec la fréquence que nous émettons. Ainsi, dans cette compréhension, une personne heureuse attirera des personnes heureuses autour d’une résonance à une fréquence similaire, une personne ayant des pensées négatives sera plus encline à s’entourer d’une personne négative, et ainsi de suite.

 En élevant notre conscience et notre vibration (conscience de nos pensées), nos perceptions du monde changeront et nous nous transformerons avec lui.

 La guérison par la sonothérapie est un outil permettant de transformer notre champ et de résonner à une fréquence plus élevée, en utilisant la loi de la résonance et en faisant correspondre notre signature vibratoire au ton fondamental de l’univers, la puissance créatrice de tout ce qui grandit et de tout ce qui respire.

Notre cerveau et la sonothérapie

 Notre cerveau pulse et vibre comme tout ce qui se trouve dans cet univers. L’impulsion cérébrale est mesurée comme le son en cycles par seconde ou en Hertz. La guérison par le son peut contourner l’encombrement de nos pensées, et le singe qui saute de branche en branche se calmera.

 Un point fixe peut être créé et les ondes cérébrales peuvent être entraînées vers un “état d’esprit” thêta ou delta.

 À ce stade, la fusion des énergies est facilitée et le champ peut être harmonisé avec tout ce qui est restauré avec équilibre et bien-être. Dans cette gamme d’ondes cérébrales, on peut fusionner avec la conscience de masse de notre planète et au-delà, établissant ainsi un lien avec la Source et exploitant le pouvoir illimité de ce que nous sommes vraiment, l’être multidimensionnel.

Tout son audible naît de l’océan de la composition inouïe qu’est la vie (notre réalité). Il se déroule à l’intérieur et à l’extérieur de nous-mêmes, et nous sommes la partie entière de cette symphonie, étant le microcosme reflétant l’univers, et l’univers nous reflétant en retour.

Le cordon déconnecté. Le son du silence.

Le silence n’existe pas vraiment. La composition architecturale de notre corps physique nous amène à croire le contraire. Mais comme c’est le cas dans de nombreux aspects de notre vie, les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être (en apparence). “Il faut y croire pour le voir”, nous a rappelé William Blake. Il faut croire au son subtil avant de pouvoir le sentir, l’entendre.

 « Nous vivons une époque extraordinaire, où les voiles de l’illusion tombent autour de nos pieds, laissant notre esprit, et plus encore notre cœur “à découvert”, s’ouvrir, nous donnant le choix d’un nouveau monde à créer. Une nouvelle corde à frapper, un nouvel accord à jouer. «

  Et notre conscience dans tout ça?

Nous vivons encore dans le brouillard de la (re)découverte d’une toute nouvelle conscience et de la “raison d’être”, traduite littéralement de “reason of being”. Avec la prise de conscience du vaste monde vibratoire qui nous entoure, nos oreilles s’étendront à de nouvelles fréquences. En ressentant une gamme plus large de sons, de logos, notre nouvelle résonance correspondra à notre nouvelle conscience. Notre mantra vivant.

   Par cette seule prise de conscience, une porte est ouverte à la guérison (du mot racine de plénitude). Du centre de notre cœur, une troisième oreille se développe maintenant, de notre conscience quotidienne vient une nouvelle aube dans l’histoire humaine. Un recalibrage a lieu naturellement.

   L’absence de jugement, la compassion, le fait de penser avec notre cœur et d’être en harmonie avec la beauté et le miracle de la vie, nous aide à nous positionner comme alliés des forces de la création (Chi / Prana).  Une fois que nos propres fréquences s’accordent ou résonnent harmonieusement avec l’ordre naturel, nous produisons un son conscient qui va voyager et se répercuter dans notre réalité. Il en résultera une véritable guérison par le son.

 Et dans ce silence, tous les sons de l’univers s’adressent à nos âmes….. Réveillez-vous à votre réveil…vous y êtes déjà.

Les avantages d’une séance de sonothérapie méthode OEV sont les suivants :

La sonothérapie harmonise les corps physique et psychique

Recentrer le corps physique et le corps mental

Équilibre physique et mental

Le dopage de l’oxyde nitrique

La sonothérapie procure détente et calme de l’esprit

Développement d’une qualité de bien-être harmonieux

Développement personnel

Normalisation de la pression artérielle

Améliorer les troubles liés au stress et à l’anxiété

Une séance de sonothérapie améliore la qualité du sommeil

Équilibre du système immunitaire

Amélioration du sens de l’audition

Stimulation de l’énergie

Confiance en soi

L’affirmation de soi

Aide à la décision, clarté d’esprit

Préparation mentale (examens, concours, compétitions)

Amélioration de la concentration et de la créativité